Violences faites aux enfants aux Philippines : des chiffres qui alertent

Les Philippines sont fortement marquées par la violence contre les enfants. Chaque année, près de 7 000 000 d’enfants sont victimes de violences sexuelles, 20% d’entre eux ont moins de 6 ans et 98% de ces enfants victimes de violences sexuelles sont des filles. Depuis 2020, la situation est de plus en plus préoccupante. Selon l’UNICEF, l’exploitation sexuelle des jeunes filles s’est accrue de 264%.

C’est dans ce contexte que s’inscrit l’action d’Enfants d’Asie aux Philippines. Depuis 1998 nous intervenons dans ce pays et principalement dans les bidonvilles et zones rurales du Nord et du Sud de l’île de Cebu.

Malgré la mise en place de mesures locales, la violence envers les enfants reste forte. De plus, les difficultés financières et le niveau d’éducation des parents sont autant de facteurs qui aggravent la violence envers les enfants dans le cadre familial. En 1990, les Philippines a ratifié la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) et adopté des lois de protection et de promotion des Droits de l’Homme. Pour autant, les chiffres restent alarmants puisque 2 enfants sur 3 témoignent avoir été victimes de violences physiques, 2 enfants sur 5 de cyber harcèlement, 1 enfant sur 5 de violence sexuelle.

Nos travailleurs sociaux sont engagés sur le terrain pour identifier les enfants issus de milieux très précaires et les accompagner dans leur scolarité à travers différents programmes. Le Training Center, un centre de renforcement scolaire permet d’accompagner les jeunes vers l’insertion professionnelle. Pour les plus jeunes, entre 3 et 8 ans, le DICE (Diversity, Inclusion, & Children Empowerment / anciennement Drop In Center Ermita) permet aux enfants de profiter d’un environnement sûr et stimulant pour s’épanouir loin des dangers de la rue. 9 écoles sont également soutenues par Enfants d’Asie à travers des dotations en matériels et des formations.

violences philippines
violences philippines

Dans les milieux ruraux, Enfants d’Asie adapte son action à travers un suivi social individuel dans les familles des enfants. A titre d’exemple, les enfants sont exposés à un risque accru de violence au lendemain de catastrophes naturelles. A la suite du typhon Odette en 2021, Enfants d’Asie a mis en place un programme d’activités génératrices de revenu pour 43 familles fortement impactées afin de les soutenir dans la reprise de leurs activités agricoles. Enfin, dans le cadre d’un projet co-financé par l’Agence Française de Développement (AFD), des enseignants de 9 écoles ont été formés à la détection des enfants en souffrance ou maltraités.

Tous ces programmes s’inscrivent dans la protection de l’enfance qui est une au cœur de l’action d’Enfants d’Asie.

Si Enfants d’Asie peut remplir ses missions d’accompagnement des enfants défavorisés en Asie du Sud-Est, c’est grâce au soutien de ses généreux donateurs et parrains. Vous souhaitez participer ? Vous pouvez faire un don directement sur notre site !