L’accès à l’éducation en Asie

Le Sommet « transformer l’éducation », organisé par les Nations Unies et qui se tiendra les 17, 18 et 19 septembre à New York, s’ancre dans une rentrée scolaire marquée par la publication d’une étude de l’UNESCO sur  la scolarisation des enfants dans le monde. Le rapport révèle que près de 244 millions d’enfants âgés de 6 à 18 ans ne vont toujours pas à l’école dans le monde et rappelle les inégalités d’accès une éducation de qualité entre les différentes régions du monde.

Ce phénomène touche majoritairement l’Afrique Subsaharienne puis l’Asie centrale et du Sud avec 85 millions d’enfants n’ayant pas accès à une éducation scolaire. En 2019, un graphique de l’UNESCO montrait que 9,44% des enfants cambodgiens en âge d’aller à l’école primaire sont déscolarisés tandis que les Philippines et le Vietnam atteignaient des taux plus faibles correspondants respectivement à 4,55% et 1,89%.

Malgré une baisse considérable du nombre d’enfants déscolarisés depuis les années 2000, qui s’élevait à plus de 400 millions, ce rapport reste alarmant et menace l’objectif d’accès à une éducation de qualité pour tous les enfants dans le monde d’ici 2030 alerte Madame Audrey Azoulay, directrice de l’UNESCO.

Ainsi, ce sommet réunira les chefs d’État et de gouvernement et aura pour objectif principal de « mobiliser l’ambition politique, l’action, les solutions et la solidarité pour transformer l’éducation » selon les Nations Unies dans un contexte où le nombre d’enfants déscolarisés diminuent de moins en moins et se creuse entre les différentes régions du monde.