fbpx

Témoignage d’une ancienne bénéficiaire

Cham est une ancienne filleule au Vietnam, aujourd’hui institutrice. Voici son témoignage :

 

Bonjour Chăm. Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Chăm. J’ai 27 ans. Ma famille habite à Vinh Long, au Vietnam, dans le Delta du Mekong. Mes parents sont fermiers. Mon petit frère est en Terminale.

 

Comment es-tu devenue une bénéficiaire d’Enfants d’Asie ?

Je viens d’une famille très pauvre. Le partenaire d’Enfants d’Asie sélectionnait de nouveaux bénéficiaires. J’ai commencé à bénéficier du soutien d’Enfants d’Asie quand j’avais 18 ans.

 

Qu’as-tu étudié à l’université ?

Pendant 4 années, j’ai étudié à “Ho Chi Minh Ville. University of Pedagogy”. J’ai toujours voulu être institutrice, j’adore les enfants. Pendant mes études, j’habitais dans une chambre étudiante avec mes camarades.

 

Quel est ton travail maintenant ?

Aujourd’hui je travaille en tant qu’institutrice. Je m’occupe des enfants âgés de 18 mois à 6 ans. Mon premier travail était dans une école locale. Après un an, j’ai décidé de changer et j’ai été embauchée dans une école internationale du District 2 d’Ho Chi Minh Ville. C’est un peu un rêve qui s’est réalisé.

 

Comment envisages-tu le soutien d’Enfants d’Asie ?

Je pense que je ne serais pas la même aujourd’hui si je n’avais pas bénéficié du programme. La bourse reçue a évidemment été d’une grande aide pour le financement de mes études. Mais selon moi, ce n’est pas le plus important. Grâce au programme, j’ai aussi pu intégrer des valeurs, des soft skills, des qualités managériales, que je n’aurais pas pu connaître autrement, et qui m’aident encore aujourd’hui dans mon travail. De nombreuses activités, workshops, événements étaient également proposés pour encadrer les étudiants et leur offrir un accompagnement plus complet, sur le long-terme. Sur la base du volontariat, je suis aussi allée, plusieurs étés, dans les Hauts Plateaux pour enseigner le Vietnamien et les mathématiques à des enfants issus des minorités ethniques. Ce programme m’a aidé à me connaître, et à donner autant qu’à recevoir. J’ai aujourd’hui davantage confiance en moi.

 

Peux-tu décrire Enfants d’Asie en 3 mots ?

Le premier mot qui me vient à l’esprit, c’est “expérience”. J’ai appris, grâce au programme, à profiter de chaque opportunité d’apprendre. Ensuite, je dirais “adulte”. J’ai aussi appris à devenir responsable de mes actes et à être actrice de ma propre vie. Pour finir, je pense à “découverte”. En effet, j’ai compris qu’il y avait de nombreuses manières de gagner de l’argent, de s’en sortir, mais qu’il n’y avait qu’une seule et unique façon de préparer son avenir de manière réfléchie, anticipée, et de s’intégrer durablement sur le marché du travail et dans la société.

 

Pour finir, qu’aimerais-tu dire aux nouveaux bénéficiaires d’Enfants d’Asie ?

Je leur dirais qu’ils doivent croire en eux. Même si rien n’est acquis, si tout est à construire, il y a aura toujours du bon sur leur parcours, toujours des solutions pour se réaliser.

 

Nos programmes au Vietnam

©2019 Enfants d'Asie. Tous droits réservés | Mentions légales

 

.BY ALCYOS

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?