fbpx

Témoignage de Laurent, parrain

Comment avez-vous connu Enfants d’Asie ?

“J’ai connu Enfants d’Asie par l’intermédiaire de mon kinésithérapeute qui parraine chez vous. Il m’a parlé du processus ainsi que de ses voyages (il a lui aussi tenu à rencontrer ses filleuls).

Un jour il y avait un prospectus dans son cabinet, je l’ai pris et je vous ai contacté…”

 

Pourquoi devenir parrain au sein de notre association ?

“Mon kiné m’a dit que vous étiez une association sérieuse et que les enfants recevaient vraiment les dons et que ces derniers leurs permettaient d’aller à l’école.”

 

Que représente pour vous le parrainage ?

“C’est une aventure nouvelle pour moi, vous êtes les premiers pour lesquels je me suis investi. Cela fait longtemps que j’y pensais mais par manque de connaissance sur le sujet et sans savoir où me diriger je suis resté inactif…”

 

Qui est votre filleule ? Comment se déroule l’échange de lettres ? L’avez-vous rencontré ?

“Phetsavanh est ma filleule, c’est une magnifique petite Laotienne avec un sourire timide, elle a 6 ans et vit avec ses parents, son frère et ses grands-parents. Malheureusement elle vit dans un environnement insalubre.

Nous n’avons pas encore correspondu par lettre car mon parrainage est récent (6 mois) et je savais que j’allais venir la voir. Elle m’a fait un beau dessin lorsque je l’ai vu. J’ai eu la chance de pouvoir la voir 2 fois sur un weekend, ce qui a été bénéfique sur bien des points :

– La première rencontre est comme pour chaque enfant; vous êtes un inconnu, qui plus est les asiatiques ont une certaine pudeur, donc le contact est superficiel.

– Il permet en revanche de pouvoir évaluer la taille de l’enfant et ses goûts, ce qui m’a permis de pouvoir acheter des vêtements appropriés que j’ai pu lui offrir le lendemain.

– Il permet d’avoir une relation plus complice le deuxième jour, l’enfant vous a déjà vu et les sourires (et photos) sont plus naturels, vous n’êtes plus un inconnu.

– J’ai pu également voir le papa le premier jour et la maman le deuxième. En me rendant chez eux, j’ai pu aussi rencontrer son frère et ses grands-parents. Cela permet de pouvoir apprécier l’environnement familial et j’ai pu, pour ma part, sentir de l’amour dans cette famille, malgré les difficultés.

Peut-être devenez-vous un espoir pour eux également… un soutien c’est certain.

 

Que diriez-vous aux personnes qui souhaiteraient s’engager ?

“N’hésitez pas une seconde ! Cela ne coûte rien ou presque avec la déduction fiscale ; vous pouvez financer la scolarité d’un enfant à partir de 33€ par mois, soit 11,20€ par mois après déduction fiscale.

Vous faites une belle action qui est d’une utilité indispensable pour ces enfants et puis c’est gratifiant pour vous-même.

Un accompagnement sur la durée, des échanges permanents, une évolution des besoins et des résultats feront de ce parrainage une belle aventure humaine… et comme le dit si bien ce bel adage, pour recevoir de la vie il faut d’abord donner.

Mon choix a été de parrainer une enfant de 6 ans, vous pourrez aussi parrainer un enfant plus âgé et par conséquent sur une durée plus courte. Il existe aussi un programme général qui permet de soutenir tout un groupe d’enfants sans filleul particulier. A vous de situer votre engagement en fonction de vos moyens et de vos envies.

Moi je suis un homme d’action et de cœur, je suis donc venu voir ma filleule. Nous nous connaissons maintenant, nous allons construire une relation, communiquer et créer des souvenirs avec elle et sa famille… je ferais donc tout mon possible pour lui permettre d’avoir une éducation et un meilleur futur.

Elle n’est plus juste un virement bancaire, un numéro ou une simple photo… Elle fait partie de ma vie maintenant !

Merci Enfants d’Asie pour votre accueil à Vientiane, pour votre dévouement et pour les belles rencontres que j’ai pu faire sur place avec vos membres et parrains.”

 

Laurent, parrain

©2019 Enfants d'Asie. Tous droits réservés | Mentions légales

 

.BY ALCYOS

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?