fbpx

Témoignage de Chloé Wagner

France Volontaires a interviewé Chloé, notre directrice locale aux Philippines. Voici son témoignage :

 

Peux-tu nous expliquer brièvement ta mission ?

Je travaille pour Enfants d’Asie. Mon poste au sein de cette association est directrice. Notre équipe comporte 8 salariés philippins et une trentaine d’autres philippins également rémunérés, mais qui ne sont pas salariés. J’ai également à mes côtés une assistante qui est en Service Civique.
Ma mission est de superviser toutes les personnes qui travaillent ici. Je m’assure que les programmes suivent leur court. Notre mission principale concerne l’assistance éducative, on s’occupe d’enfants dont les familles n’ont pas les revenus pour les scolariser. Nous prenons en charge tous les frais qui sont liés à leur scolarité : uniformes, chaussures, fournitures scolaires etc.
C’est la tâche première, mais nous nous sommes rendu compte que s’ils n’ont pas à manger ou s’ils sont malades, ils ne vont pas à l’école.
Donc nous leur fournissons également de quoi se nourrir tous les mois, plus particulièrement du riz, ainsi qu’une assistance médicale et nous avons à disposition des assistantes sociales qui suivent les enfants.

Quelles ont été tes motivations pour être volontaire ?

C’est un engagement qui date d’il y a plus de 15 ans. J’ai commencé à m’impliquer, quand j’avais 13 ou 14 ans, dans des conseils de jeunes en France, ce qui m’a amené à effectuer une première mission, un SVE (Service Volontaire Européen) au Kosovo en 2006. C’était au milieu de mes études en science politique. J’ai ensuite été salariée dans plusieurs ONG. Donc c’est un engagement volontaire, mais aussi mon travail. Mais le fait d’être en statut volontaire montre que c’est engagement personnel, c’est quelque chose que l’on fait avec son âme et tout son cœur.

Quels sont les points forts de ta mission ?

J’aime vraiment mon travail, heureusement, car j’y passe de nombreuses heures par jour. C’est un travail qui a du sens. On est une super équipe, vraiment soudée, au service des enfants et de leurs familles. Mais également la découverte d’une culture. Auparavant j’ai principalement travaillé au Moyen-Orient ou en Afrique, je ne connaissais pas l’Asie. Mais les Philippines ce n’est pas vraiment l’Asie, c’est une culture complexe qui me ravit de jour en jour.

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’interview

 

©2019 Enfants d'Asie. Tous droits réservés | Mentions légales

 

.BY ALCYOS

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?