fbpx

La continuité de soutien dans nos programmes

Face à la situation exceptionnelle liée au COVID-19, Enfants d’Asie a dû très rapidement s’adapter avec pour priorité de poursuivre le soutien à nos bénéficiaires tout en assurant la sécurité de nos équipes sur le terrain. Un dispositif de continuité du soutien a été rapidement mis en place afin d’accompagner nos bénéficiaires en ces temps incertains.

Au Cambodge, les écoles et universités ont fermé leur porte fin mars, et les enfants, lorsque cela était possible, sont retournés dans leur famille. Pour les centres restés ouverts, les activités ont été freinées et des mesures strictes d’hygiène appliquées. Les enfants ont reçu un soutien financier pour répondre aux besoins urgents liés à la crise. Au centre pour enfants Borey Komar, où 9 enfants n’ont pas pu rentrer dans leur famille, les équipes pédagogiques se relaient pour assurer un encadrement. Les travailleurs sociaux assurent un suivi à distance des enfants et des jeunes.

Témoignage de Samnang, travailleur social au Cambodge :

Je m’appelle Samnang et je suis travailleur social chez Enfants d’Asie Cambodge.
Je travaille à domicile depuis début avril à cause du Covid 19. Cette crise est vraiment grave, elle a affecté mon travail… Je ne peux pas rencontrer les jeunes comme d’habitude. Je ne peux pas non plus suivre les résultats scolaires de mes étudiants car les écoles sont fermées jusqu’à nouvel ordre.
Pour nous, l’objectif est de maintenir au maximum le soutien que nous apportons chaque mois à l’ensemble des jeunes d’Enfants d’Asie Cambodge. Pour cela, nous devons nous adapter à la situation !
Pour résoudre ces problèmes, nous avons préparé et transféré le soutien financier à tous les enfants et jeunes via le système « Wing ». En plus, nous réalisons notre suivi social par téléphone un par un.
Nous nous assurons des bonnes conditions de vie des jeunes et de la poursuite de leur apprentissage à la maison.


Au Laos, les écoles et universités sont toujours fermées, excepté les classes avec examen de fin de cycle, à savoir P5 (équivalent du CM2), M5 (équivalent de la 3eme), M7 (équivalent de la Terminale). Les étudiants du projet Etudes Supérieures sont tous retournés dans leur famille. Manisone, notre travailleuse sociale en charge du programme de Vientiane, assure un suivi des familles à distance. L’ allocation mensuelle est distribuée  à domicile pour éviter les regroupements.  Somchanh, en charge du projet Etudes Supérieures, maintient un lien étroit avec les étudiants jusqu’à la réouverture des universités.

Aux Philippines, les écoles et universités sont fermées et tous nos programmes ont été stoppés ou considérablement réduits. Les assistantes sociales assurent un suivi téléphonique régulier. Des activités sont également organisées, via les réseaux sociaux, par les équipes du Training Center, pour continuer à accompagner les jeunes : informations sur la situation et les gestes barrières à respecter, documentation pour accompagner leurs réflexions professionnelles, ainsi que des activités ludiques. La distribution d’une allocation financière a été organisée juste avant le confinement afin de permettre aux familles d’acheter de la nourriture, complétée par une seconde distribution au mois d’avril. Une enquête est par ailleurs menée auprès des lycéens et universitaires pour connaître les conditions dans lesquelles ils suivent leurs cours et les accompagner au mieux durant cette période. La rentrée scolaire devait normalement avoir lieu en juin, elle a été reportée au mois d’août.


Au Vietnam, la majorité de nos activités ont été à l’arrêt pendant plusieurs semaines, avec la fermeture des écoles et universités début février. Les mesures de confinement sont levées progressivement ces dernières semaines et les écoles sont en cours de réouverture. Thuy, notre travailleuse sociale en charge du projet Etudes Supérieures est en contact régulier avec les étudiantes retournées dans leur famille à Pleiku. En fonction des universités et des formations, elles peuvent suivre des cours en ligne. Nos partenaires  sur le terrain ont repris leurs activités d’accompagnement des jeunes à Ho Chi Minh Ville, dans les Hauts Plateaux et dans le delta du Mékong.

©2020 Enfants d'Asie. Tous droits réservés | Mentions légales

 

.BY ALCYOS

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?