Interview de Maam Riza

Riza Geralzido est l’une des assistantes sociales d’Enfants d’Asie aux Philippines. Elle travaille pour l’association depuis 20 ans. Voici son interview. 

 

Ma’am* Riza ne s’attendait pas à se lancer dans le métier d’assistante sociale. Parce qu’elle aimait écouter la radio, regarder la télévision et lire des magazines, elle voulait poursuivre des études de journalisme. C’est son ami qui l’a poussé vers cette voie, étant donné son attachement à la cause des enfants.

Lorsque Ma’am Riza a obtenu son diplôme à l’Université, elle a d’abord été enseignante préscolaire pendant deux ans au Département de la protection sociale et du développement, avant de pouvoir passer la certification officielle pour excercer en tant qu’assistante sociale en 1986.

Ma’am Riza a débuté en tant que bénévole au sein de «Good Shepherd», institution religieuse, en prenant soin des enfants des rues. Elle s’occupait ainsi d’enfants sans abri, sans instruction et parfois sans famille.

« J’ai connu beaucoup de défis et de difficultés mais aussi beaucoup de joies à force de persévérance, de patience et de travail ».

Parfois Ma’am Riza était obligée de rester avec les enfants 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en veillant à ce qu’ils soient en sécurité et bien pris en charge.

Elle a commencé à travailler avec Enfants d’Asie en 1998. Charlotte de Turckheim tournait un film dans la région et les enfants des rues étaient figurants du film. S’étant lié d’amitié avec ces enfants, la comédienne a été très touchée par leur sort. Ainsi, lorsqu’elle est rentrée en France, elle a rassemblé les médias et des personnes dévouées qui pouvaient les aider. Elle a demandé à Enfants d’Asie, qui intervenait alors au Cambodge, de soutenir les enfants de Cebu.

C’est ainsi qu’ont débuté nos actions aux Philippines, en partenariat avec «Good Shepherd» pour laquelle Ma’am Riza travaillait. Le programme était dirigé par Soeur Marcia, grande figure emblématique et caritative de nos actions aux Philippines. Lorsque celle-ci est décédée, Enfants d’Asie a demandé à Ma’am Riza de travailler directement pour eux.

Son meilleur souvenir au sein d’Enfants d’Asie a été le fait d’être témoin du développement de l’association.

« Faire partie d’Enfants d’Asie de sa fondation à aujourd’hui, c’est très enrichissant et gratifiant. »

Ma’am Riza s’occupe maintenant du programme de «Community» qui comprend plusieurs sites dans la ville de Cebu, à savoir :
Banawa, Carbon, Labangon, Laray, Mabolo, Pier et Taboan. Elle accompagne 120 bénéficiaires et leurs familles afin que leur scolarisation et insertion professionelle soient bien assurées.

Merci Ma’am Riza pour votre dévouement !

* Abréviation de «Madame» employée aux Philippines.

 

Nos actions aux Philippines 

©2019 Enfants d'Asie. Tous droits réservés | Mentions légales

#Website & Digital Strategy by Alcyos

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?